À l’origine de la musique pour enfants : les berceuses chantées à bébé

Note à l’attention de tous les parents : les berceuses susurrées à l’oreille de bébé ont un pouvoir magique sur lui. Il suffit de se pencher sur l’histoire de la musique pour enfants pour s’en convaincre. Les mécanismes de réception à l’œuvre chez le nourrisson expliquent également le succès des airs destinés à la petite enfance depuis plusieurs siècles. Explications.

À l'origine de la musique pour enfants : les berceuses chantées à bébé

La musique pour enfants, un art enrichi au cours des siècles

Une origine gauloise

À quand remonte la naissance de la musique pour enfants ? Si l’origine du mot berceuse fait encore débat en Europe, de nombreux historiens s’accordent à dire que le mot provient du terme gaulois « berz », qui signifie « action de bercer ». On le relève dans les écrits du 12e siècle. À cette époque, ce vocable est également lié à la nourrice, dont la fonction première est de bercer l’enfant.

Au cours des siècles, la berceuse a logiquement dérivé vers la désignation de l’objet utilisé pour le bercement du bébé : le berceau.

Ailleurs, des berceuses pour bébé d’origines babylonienne et assyrienne ont été répertoriées dès le premier millénaire avant J-C. À cette époque, il est probable qu’un rôle magique était dévolu à la musique pour enfants, dont la majorité des paroles stipulaient que les pleurs de bébé dérangeaient l’ordre divin. Les berceuses étaient alors chantées dans le but d’apaiser les tout-petits et d’inviter le sommeil à s’emparer d’eux.

Les berceuses pour bébé revisitées

Chantées aux bébés du monde entier, les berceuses ont traversé les siècles, authentiques aux versions originales ou enrichies. Certains airs de musique pour enfants bien connus font désormais partie du patrimoine de nombreux territoires. Des auteurs contemporains n’hésitent pas à en inventer de nouveaux ou à se réapproprier des rythme populaires qu’ils transforment de très belle manière en berceuses, pour la plus grande joie des bébés !

Les vertus de la berceuse sur le sommeil de bébé, et plus précisément au moment de l’endormissement sont reconnues. De tout temps, les hommes ont fredonné des chansons pour enfants afin de les aider à s’endormir.

Cette technique, qui a fait ses preuves, est la plus utilisée à travers le monde, du Maghreb au Moyen Orient, de l’Europe à l’Amérique, en passant par l’Asie. Les parents de notre planète seraient-ils dotés de pouvoirs surnaturels une fois venu le temps de plonger leur progéniture dans les bras de Morphée ? Une chose est certaine : la berceuse met en jeu des mécanismes qui apaisent bébé et lui permettent de trouver rapidement la voie du sommeil.

D’où vient le pouvoir des berceuses sur bébé ?

La dimension biologique de la musique pour enfants

Les chansons pour enfants constituent un réservoir de mots, de syllabes et de consonances intimement lié à la dimension émotionnelle qu’elles véhiculent et que bébé perçoit parfaitement.

Dès le 4e mois de vie intra-utérine, le foetus réagit déjà aux musiques qui proviennent de l’extérieur, par exemple si la maman chantonne, ce qui constitue un repère sécurisant pour l’enfant qu’elle porte. Il n’est donc pas étonnant que, très vite, le nourrisson soit sensible à la musique et préfère certains sons à d’autres.

Autre facteur intéressant : la berceuse est rarement construite sur une dimension culturelle, mais davantage biologique. C’est la raison pour laquelle une berceuse chantée à bébé par sa maman ou son papa a des effets parfois incroyables sur son endormissement, même quand celui-ci paraît très énervé.

De l’importance du rythme et de l’intonation

Deux autres idées permettent encore d’expliquer le succès de la musique sur les enfants :

  • le rythme des berceuses destinées à bébé : ce rythme est souvent assez lent, proche de celui de la pulsation cardiaque. Il favorise la relaxation et permet de calmer le nourrisson. De plus, lorsqu’un adulte s’adresse à un tout-petit, son débit ralentit naturellement, sa voix est plus aiguë et l’émotion qu’elle transmet davantage perceptible ;
  • l’intonation de la chanson pour enfants : plus que les paroles, c’est l’intonation qui exprime l’émotion et rassure l’enfant. La tradition orale l’emporte dans ce cas sur l’écrit et se perpétue de génération en génération. Ancré au plus profond de l’être, la transmission d’une berceuse de mère en fille et de père en fils repose sur un processus qui nous ravit et nous émeut jusqu’à l’âge adulte, et bien au-delà.
Pour le Docteur en anthropologie Albert Doja, « les soins corporels que la mère prodigue au bébé et, de manière générale, les échanges physiques du premier âge apparaissent assez intenses, non seulement du point de vue du registre visuel, mais aussi sonore. »
Parents dévoués, vous avez maintenant la confirmation que chanter des berceuses à bébé est chose naturelle. Il n’y a plus à hésiter. Berceuses pour bébé, comptines, chansons pour enfants… Votre répertoire de musiques enfantines ravira à coup sur votre tout-petit ! Et si vous hésitez encore, n’ayez crainte : Dodopop est là pour vous accompagner, un merveilleux cadeau de Noël pour tous les jeunes parents qui galèrent au moment de coucher bébé !
Vous pouvez lire aussi...

Top