Et si pratiquer un instrument de musique aidait bébé à se concentrer ?

Les bienfaits de la musique sur bébé sont prouvés, et ce dès le premier mois de la vie intra-utérine. Si l’écoute musicale est notamment reconnue pour ses vertus d’apaisement et de développement intellectuel du nourrisson, une récente étude vient de mettre en avant que la pratique d’un instrument de musique aide les enfants à se concentrer sur ce qu’ils font.

Et si pratiquer un instrument de musique aidait bébé à se concentrer ?

Les bienfaits de la musique pour bébé

L’importance de l’environnement musical

Naturellement sensibles à la musique, les bébés développent de nombreuses capacités intellectuelles et motrices au contact de berceuses et autres musiques douces pour bébés. Tous les nouveaux-nés possèdent une oreille musicale et aiment partir à la découverte des sons.

Déjà, dans le ventre de sa mère bébé baigne dans un environnement sonore permanent. Il entretient alors un rapport particulier avec les différents sons qu’il perçoit. In utéro, bien avant la formation de son système auditif, le fœtus perçoit en effet les vibrations des sons de l’extérieur et connaît ses premières vraies émotions dès le septième mois de grossesse.

La musique calme, apaise et sécurise le futur bébé. Ses fonctions mentales et physiques commencent déjà à se développer, ainsi que ses capacités intellectuelles. L’écoute de musique douce pour nourrisson lui permet encore de se relaxer et de plonger dans un état d’harmonie.

L’éveil de bébé par la musique

Son patrimoine auditif est ainsi déjà considérable lorsque bébé vient au monde. Sa mémoire auditive va même influer sur son tempérament. La musique que la maman a écoutée durant la grossesse éveille en lui les anciens souvenirs de sa vie utérine. Bébé se remémore des sensations de chaleur et de sécurité qui influent sur son bien-être.

Dès les premiers mois de la vie, l’ouïe et tous les sens se développent, en même temps que le système neuronal de bébé. La musique contribue à l’éveil de bébé et ses bienfaits sont nombreux :

  • l’audition de mélodies développe les facultés d’écoute du nourrisson ;
  • la musique est reconnue pour ses vertus d’harmonisation et d’apaisement des enfants ; le soir, une berceuse est la solution idéale pour endormir bébé ;
  • l’écoute musicale stimule la créativité des enfants et favorise un bon développement intellectuel ;
  • elle développe l’esprit logique et la mémorisation, la sensibilité émotive ainsi que la curiosité des sons et des mélodies.

La musique aide également les bébés à mieux comprendre et interpréter le monde qui l’entoure. Selon une récente étude, elle favoriserait la concentration des enfants.

Jouer d’un instrument de musique structure le cerveau des enfants

Une étude scientifique sur les enfants et la musique

Menée par des chercheurs de l’Ecole de Médecine du Vermont aux Etats-Unis, les résultats d’une récente étude visant à démontrer les bienfaits de la musique sur les enfants viennent d’être publiés dans le « Journal of the american academy of child and adolescent psychiatry ».

L’objet de cette étude consistait au départ à évaluer la pratique d’un instrument de musique sur l’activité cérébrale des enfants. Ces travaux poursuivent les recherches antérieures de James Hudziak, l’un des chercheurs de l’équipe, qui avait déjà montré que certaines parties du cortex cérébral s’épaississent en période d’anxiété et de dépression chez les enfants. L’expérience a tenté de déterminer s’il existait ou non des facteurs capables d’influer positivement cette zone du cerveau.

Dans le but de prouver que la musique est un élément majeur dans la santé mentale d’un enfant, l’équipe scientifique a sélectionné un panel de 232 enfants âgés de 6 à 18 ans afin de leur faire passer plusieurs IRM (Image à résonance magnétique). Les hypothèses de départ ont été confirmées, avec cette conclusion générale : jouer de la musique aide les enfants à se concentrer.

Mieux se concentrer et se contrôler grâce à la musique

Les scientifiques ont d’abord démontré que l’épaisseur des zones cérébrales affectées par le stress diminue lorsqu’un enfant est assidu à la pratique d’un instrument de musique. Jouer d’un instrument de musique réduit donc l’anxiété.

Dans un deuxième temps, ils se sont également rendu compte que le fait de jouer de la musique peut favoriser le contrôle et la coordination des mouvements.
La zone corticale visée par l’expérience est celle qui gère la mémoire, la concentration, l’organisation et la planification. Cet endroit du cerveau est réorganisé lorsque le sujet fait de la musique.

Ce travail remarquable montre donc que la pratique de la musique modifie une région du cerveau qui gère les émotions, le stress, l’agressivité et la concentration des enfants. Il n’est donc pas question d’hésiter à les autoriser à se saisir d’une guitare, d’un piano ou d’un violon dès que l’envie les titille. Il n’est même jamais trop tôt pour procéder à l’éducation musicale des bébés !

Réceptifs à la musique dès leur plus jeune âge, les enfants parviennent plus facilement à se concentrer, à éviter le stress ainsi qu’à faire preuve de moins d’agressivité lorsqu’ils jouent d’un instrument de musique. Une découverte qui pourrait s’avérer très utile dans le cas des enfants agités ou hyperactifs.
Vous pouvez lire aussi...

Top