Le chant prénatal ou les bienfaits de la musique pour maman et bébé

Parmi les différentes méthodes et cours de préparation à l’accouchement, le chant prénatal permet d’accueillir bébé en musique, dans les meilleures conditions. Né il y a plus de 20 ans en France, il vise à relaxer la future maman ainsi qu’à communiquer dès le début de la grossesse avec le futur bébé : musique et chant sont les clés de son succès.

Le chant prénatal ou les bienfaits de la musique pour maman et bébé

Le chant prénatal : des bénéfices pour maman comme pour bébé !

En quoi consiste le chant prénatal ?

Méthode d’accompagnement de la maternité née il y a plus de vingt ans en France, le chant prénatal est pratiqué durant les cours de préparation à l’accouchement. Il permet aux parents de communiquer par le chant ou la musique avec le bébé in utero, dès le début de la grossesse.

Le chant prénatal repose sur un travail de massage, de postures du corps et de vibrations sonores pour envelopper son bébé.

Ses principales vocations sont les suivantes :

  • chanter pour se faire du bien et travailler en même temps sur la respiration et sur le corps ;
  • créer une relation à l’enfant à naître grâce aux textes, aux vibrations sonores et à la musique perçus par le futur bébé ;
  • compléter les différentes phases de la préparation à l’accouchement ;
  • aider la maman à surmonter la douleur au moment de la naissance.
Même si vous chantez faux, cela n’a aucune importance : le bébé à naître n’a pas encore de notion d’esthétique. Pas d’inquiétude à avoir là-dessus, donc. Et si vous hésitez encore, faites-vous accompagner par de la musique pour nourrisson !

Pour papa également

La maman n’a pas le monopole du chant prénatal ! Il s’adresse aussi bien à la future maman qu’au futur papa. Toute la famille est donc invitée à chanter, pendant la grossesse ainsi qu’après l’accouchement. Le papa a un rôle à jouer, il est là pour soutenir la future maman ! N’oublions pas que le but de l’opération n’est pas d’apprendre à chanter mais de ressentir les choses et de faire partager sa musique intérieure avec bébé.

Les séances de chant prénatal ont généralement lieu en groupe et durent environ une heure et demie. Elles sont consacrées à un moment de détente physique et de bien-être. À la relaxation corporelle succède l’activité chantée, par des vocalises traditionnelles ou des vibrations sonores.

Ces deux activités se déroulent parfois en même temps. Des périodes de relaxation peuvent être proposées aux mamans stressées et anxieuses, avant qu’un temps d’échange avec les membres du groupe ne permette aux parents d’exprimer leur ressenti.

La musique rapproche bébé et maman

Bienfaits du chant prénatal pour bébé

Maman, bébé, la musique et le chant

Initier le futur bébé à la musique alors qu’il se trouve encore dans le ventre de sa mère n’a rien d’utopique. En effet, dès les premiers mois de la vie intra-utérine, le fœtus est sensible aux mélodies, aux sons extérieurs qu’il ressent sous forme de vibrations. Le futur bébé reçoit même des stimulations à travers la peau dès six semaines de grossesse, avant que l’oreille ne prenne le relais, vers le cinquième mois de gestation. Il entend sa mère chanter, vibrer, parler.

Le chant prénatal est un moyen de créer un lien affectif fort entre les parents et le bébé. Il permet effectivement de communiquer avec son bébé, la peau étant un fabuleux un récepteur acoustique.

Le chant prénatal
peut être comparé à un véritable massage sonore qui apporte bien-être et réconfort au bébé. Musique agréable pour le corps et l’esprit, il instaure également un climat de confiance et de sécurité propice à son développement.

A chaque séance, un chant, une berceuse ou de la musique douce pour bébé approfondit les relations entre la maman et le futur enfant qui partagent les mêmes émotions. Pour la future maman, la pratique du chant prénatal est également un excellent complément de la préparation classique à l’accouchement. Elle permet d’appréhender les changements de son corps et de se détendre.

Pour aller plus loin

Les séances de chant prénatal peuvent être suivies à partir du quatrième mois de grossesse, dès que l’envie de chanter vous prend. S’il n’y a pas spécialement de période recommandée pour débuter, la plupart des mamans commencent les ateliers entre les 5e et 6e mois de grossesse. Dans certaines villes, la discipline est libre d’accès et s’effectue sous la forme d’un service offert par la municipalité aux futurs parents.

Autrement, les ateliers payants tournent généralement autour de 18 € la séance. Certaines sages-femmes qui font des préparations à l’accouchement sont également spécialisées dans le chant prénatal. Dans ce cas précis, les séances peuvent être remboursées par la sécurité sociale.

Une fois le bébé arrivé dans notre beau monde, les ateliers peuvent être suivis pendant deux mois. Au-delà de cette période, n’oubliez pas de partager votre musique et de continuer à chanter avec bébé et papa !

Pour plus d’informations sur le chant prénatal et afin de trouver un atelier près de chez vous, n’hésitez pas à contacter :

Le chant prénatal permet aux futures mamans de se relaxer et de s’adapter aux changements de leur corps, ainsi que de tisser des liens avec le bébé et de se préparer à l’accouchement. Plus qu’une simple préparation à la naissance, cette pratique épouse une vision humaine de la grossesse et une approche globale du corps.
Vous pouvez lire aussi...

Top