Le transat, dispositif technique idéal pour favoriser l’éducation musicale de bébé, et l’endormir

Utilisé dès la naissance et jusqu’à l’âge de 6 à 8 mois, le transat est un équipement bien pratique à condition toutefois de respecter les règles et les mises en garde quant à son utilisation. Lorsque l’enfant est éveillé, c’est l’endroit idéal pour lui faire écouter de la musique douce et de procéder ainsi à l’éducation musicale de bébé, bien assis dans un transat. Certains parents voient également le transat telle la meilleure technique pour endormir bébé.

Le transat, dispositif technique idéal pour favoriser l'éducation musicale de bébé, et l'endormir

Les idées reçues sur le transat

Les règles d’utilisation

Non, le transat n’est pas fondamentalement mauvais pour la santé et le développement de bébé ! Tordons d’emblée le cou à cette idée qui voudrait que le siège pour bébé soit un accessoire dangereux uniquement destiné au mal-être des nourrissons. Seulement, il existe quelques règles à bien respecter lors de son utilisation. Il faut également et surtout bien veiller à ne plus s’en servir lorsque bébé, dès l’âge de 6 à 8 mois, parvient à se maintenir en position assise ou lorsqu’il commence à relever le buste vers l’avant. Le risque de basculement est alors bien réel.

Installer bébé dans un transat spécialement conçu pour lui est quand même bien pratique et même souvent indispensable pour les parents occupés ou fatigués de recueillir leur nourrissons dans les bras toute la journée durant. Le siège pour bébé est même recommandé après les repas pour aider à la digestion de l’enfant et éviter les reflux gastro-oesophagiens.

Lorsqu’on installe bébé dans un transat, il est donc important de respecter quelques règles simples de sécurité. Voici quelques conseils pour utiliser un transat sans danger :

  • attacher systématiquement bébé dans son transat, même lorsqu’il est tout petit et encore incapable de se déplacer ;
  • ne jamais poser le transat en hauteur sur un meuble, une table ou un canapé ;
  • choisir de préférence un transat avec l’arrière inclinable et plat, ce qui permet de choisir la position la plus confortable pour le nourrisson ;
  • éviter de laisser bébé plus d’une heure et demie de suite dans son transat ;
  • sortir bébé du transat quand il commence à s’affaisser, à se mettre de travers ou à pleurer.

L’éducation musicale de bébé, à l’aise dans son transat

Facilement transportable d’une pièce à l’autre, le transat se décline sous les formes les plus diverses, dans toutes les gammes de prix. Quelques modèles comportent une arche de jeux, de petites peluches et autres miroirs. Le transat permet en outre d’offrir à l’enfant une vision différente de son environnement et représente souvent l’occasion de le stimuler par des activités ludiques.
Faire écouter de la musique à bébé lorsqu’il est confortablement installé dans son siège en fait partie. N’est-ce pas là l’occasion idéale de commencer l’éducation musicale de bébé ?

Il est ainsi possible de placer à côté de lui un lecteur de musique qui va diffuser des comptines ou berceuses pour enfant : musique pop pour enfants, berceuses rock ou modernes, musique plus douce si vous souhaitez apaiser votre enfant… Il y a fort à parier que vous ne tarderez pas à voir bébé commencer à bouger légèrement au rythme de la mélodie et sourire à chaque mesure qui le ravira. Dès l’âge de deux mois, les bébés sont en effet très réceptifs à la musique.
Il est à noter que certains modèles de transats pour bébé proposent même de la musique et des berceuses intégrées au dispositif, avec vibrations pour le bercer !

Une super technique pour endormir bébé

Quel transat choisir ?

Lors de l’achat d’un transat, il est conseillé de privilégier les éléments pratiques à l’aspect design ou esthétique. Les transats ne se valent pas tous. Il faut avant tout faire attention :

  • à la sécurité du transat de bébé. Le transat doit répondre aux normes de sécurité en vigueur – « NF », « Conforme aux exigences de sécurité » et être stable et construit sur un châssis solide. Choisissez en outre un modèle pliable et peu encombrant, facile à transporter lors de vos déplacements ou les vacances. La plupart des marques proposent des transats avec un poids maximum autorisé de neuf kilogrammes.
  • au confort du nourrisson. Dans l’idéal, un transat bien conçu offre au minimum trois positions : assise, semi assise et allongée. Le cale tête est également un élément indispensable. Regardez bien si les coussinets sont suffisamment rembourrés pour bien soutenir la tête de bébé. Certains transats sont de plus équipés d’un cale hanche, élément appréciable qui maintient le corps du nourrisson bien droit. Choisir un modèle déhoussable et lavable en machine est encore judicieux… On n’est jamais à l’abri d’un petit accident !

Endormir bébé : une technique parmi d’autres

D’un transat à l’autre, les écarts de prix varient de 30 euros à 150 euros. Ceux qui comportent les trois positions minimales, dont celle allongée, sont donc à privilégier. Il y a en effet de fortes chances pour que votre progéniture, au bout d’un certain temps, commence à sentir venir la fatigue et s’endorme carrément dans son transat. Surtout après l’écoute de musique pour bébé ou une fois son repas avalé !

Est-il alors raisonnable ou pas de laisser bébé dormir dans son transat ? Les avis divergent sur la question. Certains pédiatres n’y voient pas de contre-indications, à condition de veiller à la bonne condition du dos et du cou de l’enfant, qui doit alors être bien calé dans son siège.
Si la solution à privilégier est quand même sans doute de le transporter dans son lit une fois qu’il s’est assoupi, le transat s’apparente néanmoins à une très bonne technique pour endormir bébé dans de bonnes conditions.

C’est aussi un remède à envisager pour les parents qui ne savent plus quel stratagème inventer pour voir enfin leur bébé insomniaque s’endormir, même s’il existe également d’autres conseils à suivre qui favorisent le dodo de bébé !

L’utilisation du transat ne doit pas se faire de manière abusive. S’il est fortement conseillé de ne pas y déposer l’enfant plus d’une heure et demie en continu et de s’en servir avec parcimonie au quotidien, ce siège pour nourrissons offre des atouts non négligeables. En effet, il favorise notamment la digestion de bébé et lui permet de s’éveiller dans une position autre que celle allongée, et sans contact direct avec les bras de maman ou de papa. De quoi offrir un peu de confort aux parents dévoués certes, mais tellement fatigués !
Vous pouvez lire aussi...

Top