Les bienfaits de la musicothérapie sur la santé et le sommeil de bébé

Méthode de médecine alternative dont les bénéfices sur la santé des patients ne sont plus à prouver, la musicothérapie agit également sur la santé des nourrissons. Elle permet notamment d’améliorer le sommeil et l’alimentation des bébés.

Les bienfaits de la musicothérapie sur la santé et le sommeil de bébé

La musicothérapie : définitions et applications

Plongée aux origines de la psychiatrie

En France, la pratique de la musicothérapie est intimement liée au développement de la psychiatrie. Dès le début du 19e siècle, certains praticiens mettent en avant l’aide probable apportée par l’écoute ou la pratique de la musique dans la guérison de certains patients.

La musicothérapie est vraiment née lorsque décision a été prise de faire venir jouer des orchestres dans la chambre des personnes souffrantes. Probablement destiné à détourner l’attention des malades de la douleur, un autre moyen curatif consistait à leur faire jouer de la musique par eux-mêmes ou à les faire chanter dans des chorales.

Accompagné de nouvelles prises en charge médicamenteuses au tournant du 20e siècle, le développement de la psychiatrie a un temps remis en cause les premières expériences pourtant concluantes de la musicothérapie. L’ère des traitements chimiques à outrance a alors supplanté les méthodes de soins alternatives.

Le retour en force de la musicothérapie dans la médecine générale est venu des États-Unis dans les années 50. L’état de stress des militaires au retour des différentes guerres a été pris en charge par des musicothérapeutes. Depuis cette époque, la musicothérapie est reconnue comme médecine à part entière dans ce pays.

Un remède et une astuce santé

La musicothérapie est aujourd’hui utilisée dans le traitement de certaines maladies telles que l’autisme, la dépression ou certains cancers.
Deux méthodes sont utilisées afin de soulager les patients :

  • la musicothérapie réceptive ;
  • la musicothérapie active.

La première propose une écoute musicale relaxante tandis que la seconde implique le patient dans la production à l’aide d’un instrument de musique ou par le chant.

Outre le plaisir procuré par le fait de jouer d’un instrument, un autiste peut par exemple améliorer ses fonctions cognitives ainsi que son comportement social et affectif en s’exprimant par le biais de la musique. La musicothérapie peut également réduire le stress et l’agressivité.

La musicothérapie est aussi utilisée en tant que remède pour soulager la douleur et la maladie. Apaisant l’âme et le corps, l’écoute de mélodies de relaxation intervient ainsi dans le traitement des maladies dépressives ou liées à l’angoisse et à l’anxiété. Les protocoles de soins palliatifs pour les malades atteints de cancers la mettent également en pratique.

Elle améliore le sommeil de bébé

Une thérapie douce et efficace

La musique atteint les êtres et le système sensoriel des personnes de manière si spécifique qu’aucune autre méthode traditionnelle ne peut le faire.

L’utilisation de la musicothérapie pendant la grossesse est de ce point de vue recommandée. Une mélodie véhicule des émotions que ressent le cerveau de la future maman. Cette pratique est également très bénéfique pour le fœtus puisqu’elle stimule, éveille et apaise le futur bébé.

Dès la naissance, la musicothérapie agit de façon active sur la santé et le comportement de bébé : le gain pondéral et une meilleure respiration sont analysés comme des bénéfices inhérents à la pratique.

Effets de la musicothérapie sur le sommeil et l’alimentation de bébé

Une étude publiée récemment souligne également les bienfaits de l’écoute de musique douce sur le sommeil et l’alimentation du bébé.

Menée par le Beth Israel Medical Centre de New York et publiée dans la revue Pediatrics, les conclusions de la recherche démontrent l’efficacité tangible de la musicothérapie sur le sommeil et la santé des bébés autistes, ainsi que sur celle de leurs parents.

Les chercheurs ont analysé une série de trois thérapies par la musique, la berceuse et toute autre chanson choisie par les parents. Les enfants du panel sélectionnés pour l’expérience présentaient soit un syndrome de détresse respiratoire, soit une septicémie, soit une petite taille pour l’âge gestationnel.

Le constat de progrès chez les nouveaux-nés est bien palpable et se traduit par :

  • un ralentissement du rythme cardiaque,
  • une respiration plus calme,
  • une amélioration de l’alimentation et des habitudes de sommeil.

Autre fait marquant : l’état de vigilance du nouveau-né augmente durant la berceuse, de même que les fréquences cardiaque et respiratoire. Les habitudes de sommeil des bébés s’améliorent fortement et les parents sont également plus détendus.
La musicothérapie influe donc sur les fonctions du cœur et des poumons ainsi que sur les comportements alimentaires des enfants.

La musicothérapie représente une alternative fiable et crédible aux protocoles de médecine traditionnels. Ses bienfaits sur le sommeil et la santé de bébé sont prouvés. Elle peut également être utilisée par la maman lors de la préparation à l’accouchement, par le biais d’ateliers de chant prénatal.
Vous pouvez lire aussi...

Top