Quels sont les sons et la musique préférés de bébé et des jeunes enfants ?

L’ensemble des chercheurs en puériculture s’accorde sur ce fait : dès les premiers mois de vie, un nourrisson a l’ouïe fine et n’est pas insensible à la mélodie. Mais qu’entend-il au juste ? Et quels sons attirent-ils le plus l’attention de bébé ? Essayons d’en savoir peu plus sur la musique préférée des jeunes enfants...

Quels sont les sons et la musique préférés de bébé et des jeunes enfants ?

Quels sons entend bébé ?

Un système auditif déjà performant

Bien au chaud dans le ventre maternel, le fœtus a déjà l’ouïe fine. Si ses oreilles commencent à se développer en moyenne à partir du huitième mois de grossesse, le futur bébé perçoit divers sons dès la vingt-huitième semaine de vie intra-utérine, sous forme d’ondes et de vibrations : d’abord les battements du cœur de sa maman, sa respiration, puis petit à petit certains bruits extérieurs assourdis par la paroi de l’utérus et le liquide amniotique.

L’ouïe s’affine vers la trente-cinquième semaine. La bande des fréquences sonores perçues s’élargit et bébé entend de mieux en mieux les sons situés dans les graves et dans les aigus. Il devient également sensible à la durée des signaux sonores.

Les premiers sons perçus par bébé

Quelques semaines après sa venue au monde, il est déjà fan de berceuses et de musique douce !

S’il est difficile de déterminer avec précision la musique préférée des enfants à cet âge, la recherche met en avant le fait que l’environnement sonore auquel ils ont été soumis in utero peut porter à conséquence.

Un bébé exposé très régulièrement aux sons, au chant ou à la musique alors qu’il était dans le ventre de sa mère serait susceptible de développer par la suite des aptitudes musicales particulières. L’absence de stimulation auditive in utero se traduirait au contraire par un retard de développement de la sensibilité auditive. En d’autres termes, la musique favorise certainement le développement de nos chères têtes blondes... mais également celui de nos non moins chères têtes brunes, rousses ou châtains !

L’écoute de berceuses est donc fortement recommandée dès les premiers mois de vie de votre progéniture, surtout lorsqu’elle est accompagnée par la voix de maman ou de papa !

Plus tard, l’audition de musique douce favorise activement l’apprentissage du langage. L’écoute de sa musique préférée ou d’airs reconnaissables participe à une meilleure communication avec autrui et au développement de la personnalité de l’enfant.

La musique préférée des enfants dans les premières années de leur vie

La musique préférée des enfants ? Celle qui comporte des fréquences aigües !

Le jour de la naissance, bébé est soumis à une véritable tempête de sons à laquelle il s’habitue bien vite.

Dans cet environnement bruyant, les préférences de bébé s’orientent vers les sons aigus. C’est en tout cas la supposition de nombreux spécialistes en la matière, qui indiquent que cette orientation les prépare à percevoir leur propre voix.

Est-il alors dans l’intérêt des parents de modifier la tonalité de leur voix afin de tendre vers les sons aigus pour communiquer avec bébé ? Certaines études le suggèrent et montrent que la musique préférée des jeunes enfants est celle chantée par leur maman. Une berceuse susurrée à l’oreille de votre petit bout de chou vaut donc bien mieux qu’un air quelconque émanant de la radio. L’une des meilleures solutions pour contenter bébé consiste donc à accompagner de votre douce voix la musique douce que vous lui faites écouter !

Lorsque la maman ou le papa s’adresse directement à son enfant, sa voix est généralement plus aiguë, plus rythmée et davantage chargée émotionnellement. Et bébé se délecte des chansons qui lui sont directement adressées et des sons de voix familiers… et familiaux !

De l’importance des babillages entre bébés

Un autre son favori de bébé est également celui provenant des autres enfants. L’une de ses musiques préférées consiste en l’écoute et l’échange de babillages avec les bébés de son âge.

Cette découverte est due à une expérimentation menée par une équipe de chercheurs canadiens qui sont parvenus à la conclusion que les bébés préfèrent communiquer entre eux plutôt qu’avec les adultes.

Des nourrissons âgés de 6 mois ont été soumis à des enregistrements de sons reproduisant une voix de femme ou les babillages d’un bébé. Ils ont montré davantage de répondant aux bruits émis par leurs congénères qu’aux paroles des adultes, tentant d’y répondre par des mouvements de la bouche et des sourires !

Ces babillages seraient même à la base du processus d’acquisition du langage : en s’exerçant à des mouvements de la bouche et des cordes vocales, bébé apprend progressivement à émettre ses premiers sons, à prononcer quelques syllabes puis bientôt des mots !

Surveillez de près l’audition de votre enfant et durant ses premières années. Si votre bébé ne réagit ni aux sons ni aux voix vers l’âge de 9 ou 10 mois, ne vous inquiétez pas mais consultez un médecin ORL. Il peut souffrir d’hypoacousie.
Vous pouvez lire aussi...

Top