Conseils sur le sommeil du nourrisson : faut-il endormir bébé sur le dos, le ventre ou le côté ?

Coucher votre nourrisson sur le dos n’est pas une nouvelle mode, mais bien la meilleure position pour que bébé ait un sommeil optimal. Recommandée par la majorité des spécialistes, la position dorsale est le meilleur conseil à donner aux parents pour endormir leur bébé. Et c’est scientifiquement prouvé ! En témoignent les statistiques fortement en baisse de la mort subite du nourrisson.

Conseils sur le sommeil du nourrisson : faut-il endormir bébé sur le dos, le ventre ou le côté ?

Conseils pour endormir bébé : la position sur le dos est préconisée

Pourquoi la position sur le dos est-elle le meilleur conseil pour endormir bébé ?

La position sur le dos est aujourd’hui considérée par les spécialistes comme étant la plus sécurisée pour le sommeil de bébé. Cette recommandation, étayée par de nombreuses études réalisées depuis le début des années 90, a entraîné la réduction du taux de mort subite du nourrisson de 75 % en 10 ans. Le couchage sur le dos permet en effet au nourrisson d’avoir le nez et la bouche dégagés, facilitant ainsi une bonne respiration.

Certains pourfendeurs de la position dorsale mettent en avant le risque entraîné par l’aplatissement du crâne (plagiocéphalie), mais il est tout à fait possible d’en limiter les effets en incitant bébé à tourner la tête d’un côté ou de l’autre quand il dort, par exemple en modifiant la position de son mobile au moment du coucher. Attention aux coussins anti-plagiocéphalie que l’on trouve dans le commerce, dont les effets ne sont pas du tout validés scientifiquement. Le mieux est donc encore d’installer le lit dans un environnement aéré, dénué d’objets superflus, ce qui favorisera le bon sommeil de bébé.

Si le nourrisson en vient à se retourner dans son lit, cela signifie que ses muscles commencent à se former. Il possède désormais assez de force pour trouver la position qui lui convient le mieux pour s’endormir. Bébé grandit ; il faut le laisser faire. Pas question pour autant de baisser la garde avant l’âge de douze mois. Une surveillance régulière s’impose tout au long de sa première année de vie.

Les risques engendrés par les positions ventrale et latérale

Longtemps considérée comme idéale, la position ventrale n’a plus la cote auprès des experts en puériculture. Un bébé couché sur le ventre possède la faculté de ramper dans son lit et de se retrouver plus facilement en fâcheuse posture. Le risque de confinement n’est enfin pas neutre : un manque d’oxygène peut intervenir durant le sommeil de bébé, lorsque, le nez collé au matelas, il inspire l’air qu’il vient d’expirer.

La position latérale est quant à elle beaucoup trop instable pour le nourrisson, qui risque de se retrouver rapidement sur le ventre. Cette position intermédiaire n’est vraiment pas de bon conseil pour endormir bébé, même si certains parents en sont adeptes, mettant en avant les facilités de régurgitation du nouveau-né.

Cette position incite également à installer des cale-bébés ou d’autres moyens de contention pour éviter que durant son sommeil, bébé ne bouge dans le lit, car ses mouvements s’en trouveront entravés. Enfin, le couchage latéral n’est également pas recommandé pour le système digestif de l’enfant, en formation et donc encore fragile.

Quelques astuces pour un meilleur sommeil de bébé

Bébé préfère dormir sur le ventre ? Pas de panique !

Certains enfants montrent d’emblée une préférence pour la position face au matelas. S’il est vrai que la position ventrale, confortable, peut soulager les petits victimes de coliques, il est fortement conseillé de ne pas céder à la tentation.

Si votre enfant ne semble pas du même avis et fait preuve de certains signe de résistance, la meilleure solution est alors de le prendre dans vos bras pour l’endormir, le ventre collé à vous, puis de le reposer ensuite doucement sur le dos dans son lit. Autre conseil pour endormir bébé : il est possible pendant un temps et à condition de faire très attention, de recourir à la solution du cododo, même si cette pratique prête à controverse.

Profiter des ses temps d’éveil et de jeu pour le mettre sur le ventre est par ailleurs un bon réflexe. Sa position préférée permettra de masser son petit ventre et de le soulager avant qu’il ne se retrouve à nouveau sur le dos au moment de s’endormir.
Placer bébé sur le ventre quand il est éveillé facilite également la musculation du cou et des bras. Habitué à se retrouver sur le ventre, l’enfant saura de plus comment réagir s’il se retrouve malencontreusement dans cette position durant son sommeil. Varier les temps de jeu et les périodes de repos en transat permettent également de limiter les appuis sur le crâne et d’en prévenir tout risque de déformation.

Les conditions idéales pour le sommeil de bébé

Si votre nourrisson est victime de régurgitations, il n’y a pas de quoi s’enflammer. La régurgitation est un réflexe naturel et physiologique qui l’empêche d’inhaler ce qu’il recrache. Bébé se réveille, tousse et recrache le trop-plein de lait. À savoir aussi que, lorsqu’il dort, la position sur le dos facilite l’écoulement du lait, puisque quand bébé s’endort sur le dos, sa tête se relâche et penche forcément d’un côté ou de l’autre.

Veiller enfin à une bonne circulation de l’air dans la chambre de votre nourrisson est très important. Une pièce chauffée entre 18°C et 20°C, dotée une aération régulière, représente l’environnement adéquat et propice à son endormissement ainsi qu’à un bon sommeil de bébé. N’oubliez pas que les couvertures ou les draps sont à proscrire, le risque étant qu’ils recouvrent totalement le petit. La turbulette est par contre sans danger.

La position sur le dos est sans aucun doute la plus sécurisée et la mieux adaptée au sommeil de bébé. Elle facilite la respiration du nouveau-né et limite le risque de manque d’oxygène. Il faut également veiller à retirer du lit tout ce qui pourrait gêner le nourrisson : oreiller, drap, couverture ou multiples doudous et peluches. Il ne vous reste plus maintenant qu’à trouver VOTRE meilleure solution pour endormir bébé, ce qui n’est pas une mince affaire, mais un tout autre sujet !
Vous pouvez lire aussi...

Top